Aménager son intérieur comme un architecte

Réaménager son intérieur, cela ne s’improvise pas ! C’est le travail de l’architecte d’intérieur est un travail d’orfèvre. Il faut une alliance de créativité et de savoir-faire technique. La première chose essentielle à prendre en compte est le mode de vie. En effet, ce sont les habitudes et le fonctionnement de l’habitat qui conditionnent son ergonomie et son agencement.

Choisir une cuisine ouverte

La grande tendance aujourd’hui est la cuisine ouverte qui est plus conviviale lorsqu’on a des invités. Effectivement, on ne se retrouve pas dans les contraintes classiques des pièces séparées et donc le la difficulté de circulation. De plus, ce procédé permet de gagner en espace à vivre et d’agrandir littéralement la pièce.

Aménager son intérieur comme un architecte

Il reste les problématiques du bruit de l’électroménager comme le lave vaisselle, ou encore les problèmes d’odeur. Pour cela, il existe heureusement des équipements très performants.

Éclaircir une pièce sombre

Il existe de nombreuses solutions qui permettent de palier à la problématique d’une pièce sombre. En fonction des contraintes de l’habitat, il faut éliminer les choix non pertinents qui risquent d’entraîner des surcoûts important pour des résultats peu concluants.

Aménager son intérieur comme un architecte #2

On peut créer des puits de lumière qui vont illuminer la pièce, des systèmes réfléchissants ou encore travailler la peinture avec des couleurs stratégique. Les solutions ne manquent pas et doivent faire l’objet d’un diagnostic par un expert architecte d’intérieur.

Espace jour et espace nuit

Là encore il existe une multitude de possibilité en fonction notamment de la structure du bâtiment souhaitée. S’agit-il d’une maison avec étage ou d’un plain-pied ? C’est à partir de ces données et encore une fois des habitudes de vie du foyer que l’on va concevoir un plan de maison adapté. Il existe par exemple l’utilisation du couloir lorsqu’on est en plain-pied qui va permettre de clairement séparer la zone nuit de l’espace jour. Plus simplement, sur le principe du duplex, l’étage peut également marquer cette séparation avec un escalier qui prendra une forme différente en fonction de l’univers architectural choisi.